Quelle fondation pour une maison ossature bois ?

Si vous souhaitez faire construire une maison en ossature bois, l’étape des fondations sera primordiale. Cette partie de la construction est en effet essentielle sur bien des plans pour votre maison. Dans la suite de cet article, vous pouvez découvrir ses divers rôles, l’étude de sol qui précède son choix et les divers types de fondation conseillés pour une maison ossature bois. 

Quel rôle pour la fondation d’une maison ossature bois ? 

Les fondations ont en fait plusieurs rôles dans le cas d’une maison à ossature bois. Dans un premier temps, elles assurent la stabilité de l’édifice et donc évitent les tassements, les glissements et les déformations de l’ossature.  

Elles doivent aussi transférer les charges de manière uniforme sur le terrain afin que celui-ci ne subisse pas des contraintes trop fortes et soit amener à bouger. 

Enfin, les fondations jouent un rôle important sur l’aspect sanitaire de la construction en contribuant à l’isolation de la maison ossature bois. 

Il est donc vital de disposer de bonnes fondations pour votre maison à ossature bois afin de lui donner de la durabilité, de la sécurité et un côté sain. 

L’étude de sol préalable à toute fondation de maison à ossature bois 

Comme pour tous les types de construction, il est fondamental de procéder au préalable à une étude de sol pour déterminer la nature de votre terrain. 

Celle-ci devra être la plus complète possible afin de déterminer le plus précisément possible la nature des fondations adaptées à la maison ossature bois et leurs profondeurs. 

Cette étude de sol comportera ainsi une reconnaissance visuelle, des prélèvements de carottes du terrain (analysées en laboratoire), des tests au pénétromètre pour évaluer la résistance dynamique du terrain, mais aussi un forage pressiométrique pour déterminer les déformations du sous-sol. 

L’étude sol est généralement fournie par le lotisseur ou l’aménageur ou peut être incluse dans les prestations de votre constructeur de maison à ossature bois. Dans tous les cas, elle doit être réalisée par un prestataire spécialisé et agréé. 

Fondation de maison ossature bois : les différents types  

Une fois les résultats de l’étude de sol connus il sera possible déterminer le type de fondation adaptée à la maison en ossature bois. Il existe de nombreuses solutions disponibles, mais on peut distinguer quelques types de semelles de fondation qui pourront accueillir soit : 

  • une dalle pleine 
  • un solivage béton 
  • un solivage bois 

Fondation en semelle filante 

On appelle semelle filante une fondation en béton armé qui se situe le long des soubassements en béton ou en bois de la construction. Elle est appelée filante, car elle longe ceux-ci. 

Ce sont des fondations qu’on réalise généralement avec une profondeur approximative de 70 cm, mais ceci varie en fonction de la nature du sous-sol. 

Ce type de fondation est généralement associé à une dalle sur terre plein. La dalle accueillera ensuite la structure en bois.  

La technique de scellement entre le bois et le ciment doit respecter scrupuleusement les règles de l’art afin d’avoir une construction saine et durable. Des éléments assurant une liaison intermédiaire sont alors nécessaires pour consolider la fixation et apporter de la souplesse à la structure. 

Bien sûr, une répartition des charges adéquate devra être calculée pour éviter des fissures ou des tassements. La symétrie des points de fixation devra aussi être respectée afin d’éviter une déformation de l’ossature bois. 

Fondation en semelles isolées 

Une semelle isolée est une fondation constituée d’une parie verticale (comme un poteau) et d’une base élargie (la semelle). 

Cette dernière doit s’appuyer sur le sol dur pour assurer un appui solide. La structure en bois est alors posée sur les poteaux qui constituent des piliers résistants. 

Des longrines en bois assurent la liaison des plots aux solives de l’ossature.  

Les poteaux d’une fondation en semelle inversée peuvent surélever la construction du sol. Ceci permet de compenser des différences de pente ou de constituer des vides en dessous de la construction qui seront bénéfiques pour l’isolation de la maison ossature bois. 

En effet, cette technique de fondation donne alors aux maisons à ossature bois une aération facilitée et donc un maintien des murs au sec grâce à cette ventilation. De plus, il est alors possible de mettre en place des membranes isolantes en sous-face du plancher pour protéger encore mieux la maison des insectes et termites. 

Fondation en micro-pieux 

La technique des micro-pieux est assez utilisée dans des pays étrangers et peut être considérée comme novatrice.  

Il s’agit de micro-pieux métalliques (traités anti-corrosion) qui sont plantés dans le sol pour assurer une bonne assise à la structure bois. Le pieu a une forme évasée dans sa partie supérieure : ceci permet de mieux accueillir les solives en bois qui reposent dessus.  

L’avantage des micro pieux est de maintenir la maison hors du sol en créant un vide sanitaire et de s’adapter facilement à toute nature de sous-sol. Cette technique peut aussi être mixée avec celle en semelle filante. 

Prendre contact pour mon projet

Un projet de maison clé en main ou une construction sur mesure ?
Une visite de la maison bWOOD ? Une question pour lancer votre projet ?
Contactez-nous, un conseiller sera à votre disposition pour vous répondre à vos questions et vous accompagner à toutes les étapes de votre Projet.

70 M€
de fonds propres

30 ans d’expérience
en construction de maisons

20 maisons produites
par mois

+ de 8 500 terrains
viabilisés vendus